Quels sont les traitements possibles pour un arbre malade?

traitement arbre malade

Savez-vous reconnaître l’état de santé de vos arbres? Différents signes permettent de constater si l’un de vos arbres présente une maladie quelconque : des branches mortes ou fendues, des caries sur les branches, le tronc ou les racines, des taches blanches ou noires sur les feuilles, une invasion d’insectes, des champignons, une inclinaison anormale, etc. 

Les maladies des arbres les plus courantes au Québec ont des origines diverses, chacune d’elles nécessitant donc un traitement qui lui est propre. Il s’agit donc de savoir bien identifier la maladie en question pour être en mesure de déterminer quel type de traitement appliquer pour votre arbre malade. 

Traitement d’arbre malade : les maladies les plus fréquentes

L’oïdium ou « blanc des feuilles »

Il s’agit d’un champignon qui s’attaque à la couche superficielle de la feuille, la colorant de taches blanchâtres ayant un aspect de velours. Le champignon apparaît l’été, et demeure sur les feuilles jusqu’à ce que ces dernières tombent à l’automne. Seule la croissance de l’arbre peut être affectée par cette maladie. Le meilleur traitement reste donc de bien aérer la ramure avec des étalages spécifiques, et surtout, éviter de l’arroser en soirée. 

Maladie corticale du hêtre

Il s’agit d’une maladie exotique dont la responsable est un petit insecte (cochenille) qui prend un malin plaisir à percer des trous dans l’écorce. Conséquence : les trous permettent à des champignons pathogènes de s’incruster. On peut voir des boursouflures apparaître, de même qu’une sorte de cire blanche sur l’écorce. Une infestation plus sévère donnera lieu à l’écoulement d’un liquide sombre de couleur brun-rouge.

Si vous croyez qu’un de vos arbres souffre de cette maladie, la meilleure façon de le traiter est de procéder à des arrosages, un brossage de l’écorce et à l’application d’une huile de dormance. 

Maladie hollandaise de l’orme

Cette maladie incurable a malheureusement fait de nombreuses victimes, surtout dans l’est du Canada. Les feuilles flétrissent durant l’été, brunissent, puis s’enroulent sur elles-mêmes avant de tomber au sol. La mort de l’arbre se produit très rapidement, et les arbres se contaminent rapidement entre eux. Par ailleurs, les branches coupées et les arbres abattus doivent absolument être éliminés afin d’éviter la propagation. Les soins préventifs consistent à élaguer les arbres et à appliquer des pesticides. 

La rouille vésiculaire du pin blanc

D’origine fongique (champignons), cette maladie se reconnaît par l’apparition de plaques orangées qui se forment sur le tronc. Très répandue au Canada, la rouille vésiculaire du pin blanc se caractérise également par un étranglement du tronc accompagné d’écoulements de résine. Les soins à prodiguer consisteront à retirer l’écorce affectée en débordant légèrement de la zone affectée. 

La mineuse du thuya

Plus communément appelé « cèdre » au Canada, le thuya est un conifère subissant couramment l’attaque des chenilles. Ces bestioles endommagent l’extrémité des nouvelles, les faisant jaunir puis dépérir. Le type de traitement à privilégier : couper les nouvelles pousses et asperger l’arbre avec une huile de dormance. 

L’agrile du frêne

Un insecte provenant d’Asie, l’agrile du frêne, a fait son apparition au Canada dans les années dans les années 2000 et a depuis décimé des millions de frênes à travers le pays. L’insecte cause la destruction du feuillage et de l’écorce et ses larves pénètrent la partie vivante de l’arbre, ce qui finir par le tuer. Si les feuilles de votre frêne jaunissent ou que des galeries en forme de serpentins sont visibles sous l’écorce, il est fort probable que l’arbre soit atteint. Un arboriculteur pourra vous conseiller s’il est possible de sauver l’arbre avec un traitement TreeAzin, ou encore si la seule solution est de l’abattre pour empêcher que d’autres arbres soient contaminés.

Misez sur l’expertise d’un élagueur professionnel

Pour en savoir plus sur les traitements à prodiguer aux arbres malades, n’hésitez pas à communiquer avec les experts arboriculteurs d’Émondage SBP. Notre savoir-faire, nos connaissances approfondies des arbres, et notre équipement à la fine pointe contribuent chaque jour à préserver votre patrimoine végétal!